Abyme | Mathieu Gaborit

Les Royaumes Crépusculaires

Auteur : Mathieu Gaborit

Illustration de couverture : Julien Delval

Éditeur : Mnémos

Année d’édition : intégrale parue en 2010

Mots-clés : Magie, Démons, Enquête, Abysses, Meurtre.

« Je n’aime pas les armes. Devoir s’en servir trahit le plus souvent un aveu d’impuissance. »

La cité d’Abyme, nichée au cœur des Royaumes Crépusculaires et accueillant les ambassadeurs de tous horizons, est célèbre non seulement pour ses fêtes décadentes, mais surtout pour son principal commerce : l’établissement de pactes avec les démons. C’est là que vit Maspalio, ancien Prince-Voleur reconverti en Conjurateur. Il espérait pouvoir profiter à présent d’une vie plus calme, mais est engagé pour retrouver un démon Opalin échappé, qui a refusé de retourner aux abysses une fois son contrat terminé. L’enquête s’annonce difficile, et sa situation se complique encore lorsqu’il est accusé du meurtre d’un de ses amis, un des mystérieux Gros qui gouvernent la ville. Dans le dédale des canaux, des palais et des abysses, Maspalio va devoir avancer avec prudence s’il veut échapper à des ennemis très puissants…

J’observe avec curiosité l’étrange balance posée sur la table. Sur l’une des coupelles brillent de petites pierres aux reflets irisés. Le mage a surpris mon regard et dit :

– Ce sont ses lectures.

– Ses lectures ?

– Des mots volés à ceux qui nous entourent, fait-il en montrant la perspective vertigineuse de la bibliothèque. Des écrivains, des poètes, des troubadours.

– Tâche d’être plus explicite, grimacé-je.

– Ma voix réveille ces histoires, intervient l’Opalin. Ces perles, devant toi, sont des passages qui m’ont marqué, qui m’ont ému. Une ligne, un paragraphe, une strophe, qu’importe. La magie les façonne comme un bijoutier. Lorsque la coupelle sera pleine, le philtre contiendra mes émotions, mon cœur.

Le cycle d’Abyme est la deuxième partie de l’intégrale des Royaumes Crépusculaires. Mathieu Gaborit nous fait explorer cette légendaire cité déjà mentionnée dans Les Chroniques des Crépusculaires (pour retrouver ma chronique de ce cycle, c’est par ici :). Après avoir découvert la magie des Danseurs, il nous dévoile cette fois les secrets des Conjurateurs, qui se servent de leur magie bien particulière pour convoquer les démons grâce aux ombres. Ceux-ci vivent dans les abysses et ne peuvent s’incarner dans ce monde que pour un temps, si un Conjurateur les appelle pour effectuer une tâche. Il en existe différentes sortes, disposant de pouvoirs plus puissants les uns que les autres, et leur particularité est de porter des noms inspirés des couleurs : les Opalins, les Cuivrés, les Azurins, les Saphirins, les Incarnats, les Pourpres,… Maspalio pense tout savoir à leur sujet, mais quand il part à la recherche de l’Opalin échappé, il découvre un secret bien gardé par les abysses…

Après un premier cycle consacré à Agone de Rochronde, Mathieu Gaborit nous présente un autre aspect du monde original qu’il a mis en place, ainsi qu’une autre facette de sa magie. Les personnages sont tous très attachants, on se prend même d’amitié pour certains démons que Maspalio côtoie. Ce dernier a également une relation toute particulière avec la cité d’Abyme. Au fil du récit, il fait face à de plus en plus d’ennemis, et même d’anciens alliés se retournent contre lui ; mais il garde toujours foi en la ville qui l’a vu naître et prend toutes ses décisions en fonction d’elle, car il la considère presque comme un membre de sa famille et ne veut pas la trahir. Cette relation est très intéressante et nous présente la ville comme un personnage à part entière, énigmatique et plein de secrets.

La belle plume de Mathieu Gaborit crée une ambiance particulière, en accord avec les mystères d’Abyme. Les nombreux secrets, des personnages, de la cité, mais aussi des démons, sont révélés peu à peu, approfondissant cet univers complexe et intéressant que sont les Royaumes Crépusculaires.

Ma conclusion : Une cité aux profondeurs insondables, de mystérieux démons et un personnage assailli de toutes parts. Abyme nous fait voyager dans de nouveaux recoins des Royaumes Crépusculaires ; si vous avez aimé Les Chroniques des Crépusculaires, je vous conseille de découvrir ce nouveau cycle du très talentueux Mathieu Gaborit.

Ma note: 16/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s