La Horde du Contrevent – chapitres 4 à 6 | Alain Damasio

horde-du-contrevent

Chronique 2/6

Chapitre 4 – Une certaine qualité d’os

Chapitre 5 – L’Escadre frêle

Chapitre 6 – Si tu veux, je l’ai touché…

Science-fiction

Auteur : Alain Damasio

Illustration de couverture : Nicolas Fructus

Éditeur : Folio SF

Année d’édition : 2015

Mots-clés : Horde, Aventure, Vent, Science-Fiction

À chaque dimension de la vitesse correspond une lenteur ou une fixité propre. À la rapidité s’oppose la pesanteur ; au mouvement s’oppose la répétition ; au vif s’oppose le continu. D’une certaine façon, être vivant ne s’atteint que par ce triple combat : contre les forces de gravité en nous – la paresse, la fatigue, la quête du repos ; contre l’instinct de répétition – le déjà-fait, le connu, le sécurisant ; et enfin contre les séductions du continu – tous les développements durables, le réformisme ou ce goût très fréole de la variation plaisante, du pianotement des écarts autour d’une mélodie amusante.

Un groupe d’élite, formé dès l’enfance à faire face, part des confins d’une terre féroce, saignée de rafales, pour aller chercher l’origine du vent. Ils sont vingt-trois, un bloc, un nœud de courage : la Horde. Ils sont pilier, ailier, traceur, aéromaître et géomaître, feuleuse et sourcière, troubadour et scribe. Ils traversent leur monde debout, à pied, en quête d’un Extrême-Amont qui fuit devant eux comme un horizon fou.

Une suite qui ne perd rien de son dynamisme. Dans ces trois nouveaux chapitres, nous croisons la route des fréoles, un peuple qui parcourt la plaine sur un immense navire à roues. Les membres de la Horde sont accueillis en héros et passent quelques jours à faire la fête et de nouvelles rencontres sur ce bateau. Mais leur combattant-protecteur Erg Machaon tombe également entre les griffes d’un redoutable Poursuiveur nommé Silène, qui a pour but d’anéantir la Horde…

Alain Damasio commence à approfondir les relations entre ses personnages et nous en présente de nouveaux très intéressants également. Nous voyons comment la Horde réagit lorsqu’elle entre en contact avec des personnes qui lui sont étrangères. Ses membres passent tout leur temps ensemble depuis presque 30 ans, ils forment une famille unie et soudée, mais cela leur fait du bien à tous de voir de nouvelles têtes et de s’amuser un peu 🙂 Nous avons enfin droit à une vraie présentation de nos personnages principaux, puisque le troubadour Caracole narre leur histoire aux fréoles et les fait défiler un à un, expliquant leur rôle. C’est aussi l’occasion de voir ce qu’ils pensent les uns des autres, et les rapports de force qui peuvent exister au sein de la Horde.

Ces trois chapitres sont remplis de mouvement et de bruit, personne ne tient en place. J’ai beaucoup apprécié l’introduction de ces nouveaux personnages, la nouveauté qu’ils ont apportée, les jeux auxquels tous se livraient durant les fêtes. Cela contrastait agréablement avec la scène brutale de combat qui a eu lieu dans le chapitre 6, qui nous permet d’ailleurs d’en apprendre davantage sur les techniques de combat en vigueur dans ce monde (Erg utilise notamment des ailes et hélices pour s’envoler et se déplacer dans les airs tel un oiseau, étant ainsi redoutable au tir puisqu’il peut profiter des trois dimensions pour ses déplacements). À l’occasion de cette scène, l’auteur nous parle pour la première fois des Poursuiveurs, une caste qui aurait pour seul but d’anéantir la Horde pour ne pas qu’elle parvienne à remplir sa mission. Un élément perturbateur intéressant, qui ajoute une part de mystère et de danger à cette aventure déjà pleine de risques… J’ai hâte d’en savoir plus 🙂

Un aspect qui m’a particulièrement intéressé dans le chapitre 6 est le concept de mouvement qui est omniprésent. Nous avons une alternance entre une discussion de Caracole et un fréole au sujet des différents types de mouvement et de vitesse (débat qui devient très vite philosophique), et le combat entre Erg et Silène qui illustre parfaitement la conversation à laquelle nous assistons en parallèle. Tout comme dans la première partie de notre lecture, on se rend compte que le cœur de l’histoire est finalement plus profond qu’il n’y paraît, et que le vent n’en constitue que la surface et conserve également une énorme part de mystère.

Allez également découvrir l’avis des lectrices du blog Livr’aisons Littéraires, avec qui je réalise cette lecture commune !

Publicités

Une réflexion sur “La Horde du Contrevent – chapitres 4 à 6 | Alain Damasio

  1. Pingback: La Horde du Contrevent – Lecture commune 02 | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s