L’Apprenti assassin | Robin Hobb

Fantasy

« L’Assassin Royal », tome 1 (Intégrale : « La Citadelle des Ombres »)

Auteur : Robin Hobb

Illustration de couverture : Stéphane Desbenoît

Éditeur : Pygmalion-Flammarion

Année d’édition : nouvelle édition de 2012

Édition originale : The Farseer : Assassin’s Apprentice, paru en 1995

Traduction française : A. Mousnier-Lompré

Mots-clés : Assassin, Fantasy, Envahisseurs, Complot, Trahison.

Nous nous fabriquons souvent nous-mêmes nos propres prisons. Mais on peut aussi créer sa propre liberté.

Fitz naît dans le royaume des six Duchés gouverné par le roi Subtil Loinvoyant. Fils illégitime du prince héritier Chevalerie, il grandit à Castelcerf, la capitale, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Lorsqu’il entre dans l’adolescence, le roi Subtil impose au jeune bâtard de recevoir une éducation princière, mais en fait également l’apprenti de son assassin personnel. Alors que le pays a de plus en plus de mal à résister aux attaques des mystérieux et redoutables pirates rouges, Fitz est également pris dans la tourmente de complots royaux et aura fort à faire pour survivre tout en restant loyal à son souverain…

Être impitoyable exige de créer ses propres règles […]. Les gens craignent celui qui agit apparemment sans considération des conséquences ; comporte-toi comme si on n’avait pas le droit de te toucher et personne n’osera te toucher.

La série « L’Assassin Royal » de Robin Hobb était dans ma wish-list depuis longtemps, on me l’a très souvent conseillée. J’ai reçu le premier tome de l’intégrale pour mon dernier anniversaire, et je me suis donc enfin lancée 😊

J’ai beaucoup apprécié ce premier livre, L’Apprenti assassin. Le monde mis en place par Robin Hobb, le royaume des Six-Duchés, est intéressant et très prometteur. J’ai hâte d’avancer davantage dans l’histoire pour l’explorer plus en profondeur et découvrir les différents peuples qui y cohabitent. Si ce premier tome se déroule principalement à Castelcerf, la capitale, Fitz passe également par divers villages de la côte ainsi que dans le royaume des Montagnes, ce qui nous donne un premier aperçu de cet univers complexe. Les Six-Duchés subissent également les attaques des pirates rouges, un peuple sanguinaire qui multiplie les incursions le long de la côte et qui semble maîtriser une magie mystérieuse et redoutable…

Fitz est un personnage que j’ai trouvé très attachant. Fils illégitime du prince héritier Chevalerie, il grandit à la capitale et le roi Subtil veut en faire son assassin personnel. Il prend donc des cours auprès d’Umbre, l’assassin actuel, tout en recevant également l’éducation réservée aux nobles. Il commence ainsi à apprendre l’Art, la magie royale, et même si ses premières expériences ne sont pas particulièrement concluantes, j’espère qu’il approfondira cela par la suite, peut-être avec l’aide de Vérité, le deuxième fils du roi, un expert en la matière. Fitz maîtrise également le Vif, la magie des bêtes, qui lui permet de communiquer avec les animaux et de se lier à eux ; une capacité très mal vue et qu’il est obligé de cacher à la cour. J’imagine que ces deux formes de magie lui conféreront un grand pouvoir par la suite et j’ai hâte de voir comment il s’en servira.

Autour de ce personnage principal, Robin Hobb développe de nombreuses autres personnalités très intéressantes, notamment Burrich (ancien homme-lige de Chevalerie, il semble cacher beaucoup de secrets à ce sujet), Umbre (mentor de Fitz, assassin et espion du roi) ou encore le Fou (un personnage très énigmatique qui s’intéresse beaucoup à Fitz, j’ai hâte d’en apprendre plus à son sujet). Sans oublier des personnages féminins forts et complexes, comme Molly, le grand amour de Fitz, ou Kettricken, princesse des montagnes qui épouse Vérité à la fin de ce premier tome.

L’Apprenti assassin nous offre une bonne entrée dans un univers qui s’annonce passionnant, et l’écriture fluide de Robin Hobb nous permet de nous immerger facilement dans l’action. Le récit est rapporté du point de vue de Fitz et nous en savons donc autant que lui sur les personnages qu’il côtoie, ce qui ajoute encore au « suspense ».

Ma conclusion : Des personnages intéressants et attachants, des rebondissements en tous genres, des ennemis mystérieux… Bref, un excellent premier tome qui me donne envie de me plonger dans la suite! 😊

Note : 17/20

Publicités

3 réflexions sur “L’Apprenti assassin | Robin Hobb

  1. Comme toi j’ai adoré ce premier tome et j’ai hâte de découvrir ce que l’auteure nous réserve pour la suite! J’ai le tome deux dans ma PAL mais j’attends d’avoir le temps ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s