Le Regard des Princes à minuit | Erik L’Homme

Le Regard des Princes à minuit

Récit d’initiation

Auteur : Erik L’Homme

Couverture : Alex Viougeas

Éditeur : Gallimard Jeunesse

Année d’édition : 2014

Mots-clés : Chevalier, Parcours initiatique, Révolte, Poésie, Beauté.

Honore et aime toutes les femmes ; médite sur toi et sur qui tu es ; sois bon avec les faibles et fier avec les puissants ; montre du courage et bataille contre l’injustice ; respecte l’héritage de tes pères ; sois généreux et fiable ; œuvre toujours dans ce sens…

Peut-on encore devenir un véritable chevalier aujourd’hui ? Comment être révolutionnaire dans la société actuelle ? Des jeunes gens se lancent dans cette aventure, à travers sept épreuves initiatiques : la découverte d’une danse oubliée et sensuelle, une randonnée nocturne dans la forêt de Brocéliande, la destruction d’un relais de télévision, l’escalade de la façade de Notre-Dame,… Autant de façon d’entrer en résistance, de donner un sens nouveau à sa vie.

Lire la suite

Publicités

Renégats | David Gemmell

 

Auteur : DRenégatsavid Gemmell

Editeur : Mnémos

Année d’édition : 2002

Edition originale : Knights of Dark Renown, paru en 1993.

Mots-clés : Chevalier, Couleurs, Trahison, Corruption, Immortalité.

Lorsqu’un héros meurt, son âme vagabonde, invoquée ça et là par les conteurs de saga et les poètes. Lorsqu’ils parlent de lui devant une foule, son âme apparaît. C’est de la magie qu’aucun sorcier ne pourrait créer.

Pendant des siècles, les Chevaliers de la Gabala ont maintenu l’ordre dans les Neuf Duchés, jusqu’au jour où ils ont franchi un portail entre les mondes afin de combattre les forces des ténèbres. Ils ne sont jamais revenus. Seul Manannan est resté ; désormais appelé le Chevalier Déchu, il erre depuis six ans dans un royaume de plus en plus corrompu. Aujourd’hui, des rumeurs courent sur le roi : il aurait été envoûté par les mystérieux Chevaliers rouges qui tiennent le royaume d’une main de fer, répandant le mal et persécutant les innocents. Pour sauver la population, Manannan accepte de partir à la recherche de ses anciens compagnons ; mais lorsqu’il découvre le secret du monde qui s’étend derrière le portail, son univers s’écroule. Décidé à s’opposer aux agents du roi, il rejoint les rebelles cachés dans la forêt Océane, qui se préparent à la guerre sous le commandement du hors-la-loi Llaw Gyffes. L’ordre des Chevaliers de la Gabala renaît de ses cendres, mais ces nouveaux guerriers seront-ils de taille à affronter les Chevaliers rouges ?

Le mal n’épargne rien. C’est comme une peste, qui se répand à travers les cœurs des hommes. Il en touche certains et les corrompt aussitôt, d’autres en portent les germes. Seuls les plus forts peuvent lui résister.

J’ai découvert David Gemmell avec ce roman, et je dois dire que j’apprécie beaucoup cet auteur. Si la trame de l’histoire est assez classique, elle n’en demeure pas moins efficace et on entre facilement dans le récit. L’écriture est bien rythmée et la progression de l’histoire savamment dosée (de plus, il s’agit d’un one-shot, ce qui change des séries interminables que l’on trouve souvent en Fantasy ;)). Les personnages sont également très intéressants, étant pour la plupart des « anti-héros » : certains sont lâches, d’autres opportunistes, d’autres encore cruels. Mais ils évoluent tous au fil des épreuves qu’ils traversent et leur personnalité se développe et s’enrichit.

Un point que je trouve particulièrement intéressant à observer est la magie et son utilisation. Il s’agit d’un des principes de base de la plupart des œuvres de Fantasy et la manière dont elle est présentée fait la spécificité de chaque œuvre. Dans le royaume de la Gabala, la magie est basée sur les Couleurs : « D’abord il y a le Blanc, couleur du calme et de la sérénité. Puis vient le Jaune, couleur de l’innocence et du rire des enfants. Suivie par le Noir, qui est terre et donne force et vitesse. La puissance, si tu veux. Bleu est le ciel et magie du vol. Vert, croissance et guérison. Enfin, le Rouge n’est que colère et luxure. C’est la Couleur de l’agressivité. » [p.115]. Ces Couleurs sont présentes en chacun de nous, et les magiciens sont capables de les exploiter pour agir sur le monde ou créer des objets merveilleux. Toutes les Couleurs doivent exister en harmonie pour que le monde connaisse la paix. Avec l’arrivée de ces mystérieux Chevaliers rouges, qui tirent leurs pouvoirs du Rouge, c’est cette Couleur qui domine, ce qui entraîne le chaos dans le royaume.

Ma conclusion : Le roman Renégats m’a fait découvrir David Gemmell et m’a donné envie d’aller lire ses autres œuvres. 🙂 Une lecture agréable, mais qui fait également réfléchir : l’auteur, sous couvert d’un monde imaginaire, développe des situations et des problématiques que l’on peut également observer chez nous (comme c’est souvent le cas en Fantasy) et qui sont d’actualité aujourd’hui. Mais ces histoires nous montrent que, même si le mal semble prendre le dessus, tout n’est pas perdu et il faut garder l’espoir !

Ma note: 15/20